La Gérance dans les situations de crise : Que faire si l’immeuble est en feu ?

Livit-Bewirtschaftung-Notfallmanagement

Printemps 2018 – Un bloc d’immeubles brûle dans le quartier de la Servette. Même une fois le feu éteint, la situation reste précaire:  Les combles sont ravagés et les bâtiments risquent de s’effondrer. Les locataires des 83 appartements ont immédiatement été évacués et ne peuvent pas regagner leur logement.

Livit assume la gérance de ces immeubles situés au coeur de Genève. Il faut agir vite – le concept d’urgence de Livit se met en place, indiquant la procédure à suivre et soutenant tous les participants impliqués dans cette situation périlleuse.

 

Concept d’urgence applicable à tous les cas

La loi de Murphy dit: «Tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera mal». Nous ne sommes pas aussi pessimistes, mais nous voulons en tout temps être prêts à gérer n’importe quel cas d’urgence. Nous le sommes effectivement grâce à notre concept d’urgence. Les situations d’urgence sont divisées en 4 catégories :

  • Catégorie A: Dommages élémentaires, parties de bâtiment détériorées, activités criminelles
  • Catégorie B: Dégâts d’eau
  • Catégorie C: Dysfonctionnement des installations de base, comme l’ascenseur, la porte d’entrée, l’approvisionnement en électricité, gaz, eau ou chauffage
  • Catégorie D: Cas bagatelle

L’incendie de Genève fait partie de la catégorie A et le groupe de gérance est intervenu avec calme et de manière structurée, en procédant selon le concept d’urgence prédéfini: Contacter les organismes d’intervention d’urgence, trouver, avec l’aide du département de Gestion de Location et de diverses institutions, un hébergement temporaire pour les locataires privés de leur logement, assurer le service de piquet avec la société affiliée Livit FM Services SA et informer en détail les propriétaires, les locataires et le service des médias interne. 

 

La gestion de crise à Genève

A Genève, il a été possible de gérer la crise rapidement grâce aux processus spécialement élaborés à cet effet. Beaucoup de locataires ont pu être relogés dans des appartements vacants et les autres ont pu trouver refuge auprès de leur famille et leurs amis ou encore dans les abris de la Protection Civile. Ceci a été possible grâce à l’excellente collaboration avec les institutions tels que « l’Hospice général » et la «Protection Civile ».

L’incendie, ainsi que l’évacuation soudaine des lieux étaient un énorme choc pour les locataires. Nous avons fait  notre possible pour les aider de manière optimale dans cette situation difficile. Une chose est sure : Dans une situation de crise, c’est l’incertitude qui pose problème. Nous avons donc collaboré avec un Call Center, que nous avons familiarisé avec les circonstances de manière très précise. Ainsi, malgré le grand nombre d’appels, cette solution nous a permis de faire en sorte que chaque locataire trouve un interlocuteur sans devoir attendre.

 

Le concept de gestion d’urgence de Livit en résumé

 

Image retirée.

 

Reportage médiatique

11.06.2018 : Interview avec RTS. Cliquez ici pour la vidéo

09.04.2018 : RTS rapport de l'incendie. Ici vous pouvez trouver la vidéo

 

Juin 2018

X