Chaud, chaud!

livit-tipps-chili-pflanzen

Planter du chili: c’est ainsi que tu peux le faire chez toi à la maison

Est-ce que le chili qui te met le feu à la bouche te fais immédiatement penser aux contrées exotiques? Il ne fait aucun doute que les piments font surtout partie de l’alimentation dans les pays d’Asie et d’Amérique latine. Mais même dans nos contrées, ils sont de plus en plus populaires. Aimes-tu également les mets épicés? Alors pourquoi ne pas planter du chili chez toi à la maison pour en avoir toujours sous la main. Tu apprends ici tout ce qu’il faut savoir sur le moment, le lieu et la procédure à suivre.  

L’endroit propice
Comme l’espèce végétale originale provient des régions chaudes, le chili l’aime chaud, ce dont tu devrais tenir compte lors du choix d’un emplacement. L’endroit idéal serait un emplacement ensoleillé et aéré. Le chili se sent aussi à l’aise devant le mur ensoleillé d’une maison.

Le récipient 
Les chilis peuvent être plantés aussi bien dans un pot que sur la platebande d’un jardin. Le pot devrait de préférence avoir un volume de 10 litres (au moins 6 litres) par plante. Au début, on pourrait aussi utiliser des pots plus petits, mais n’oublie pas que le chili est une plante qui se développe sur plusieurs années.

Le substrat
Le chili aime déployer ses racines dans une terre humide et riche en nutriments. Choisis une terre potagère de haute qualité. Si tu envisages de planter le chili dans le sol du jardin, détermine d’abord la valeur pH du sol. Le mieux serait un pH neutre, bien que la plante puisse également tolérer un pH légèrement acide. Lors de la plantation, il faudrait ajouter à la terre des copaux de corne et du compost ou de l’engrais organique.  

Le moment propice
Les températures doivent être chaudes et stables au moment de planter le chili. Il est recommandé de le faire entre la mi et la fin mai. 

Procédure de plantation 
Bêche la terre avant de planter le chili et enrichis-là avec un engrais organique de longue durée. Si tu mets plusieurs plantes dans le jardin, laisse au moins une distance de 40 cm entre chaque plante. Place ensuite la motte de racines complètement dans la terre. Des bâtonnets peuvent aider à donner du support à la plante. Pour terminer, il faut bien arroser. 

Voisinage
Qu’est-ce qui est compatible avec cette plante de feu? A proximité des plantes de chili, tu peux sans crainte planter d’autres légumes ou herbes aromatiques comme la roquette, des radis ou du persil. 

Entretien
La plante doit, surtout au début, être régulièrement arrosée. Le chili aimerait également occasionnellement recevoir de l’engrais végétal. La plante n’a, en fait, pas besoin de beaucoup de soins et supporte même d’être à l’occasion dans une terre asséchée. Ce qu’elle n’aime pas du tout, ce sont les températures froides – s’il fait moins de 10 degrés dehors, il faut rentrer le pot à l’intérieur pour permettre à la plante de passer l’hiver. 

Récolte
La maturité du chili se reconnaît le plus facilement à la couleur. La plupart des plantes passent du vert au rouge. Les chilis sont prêts à être récoltés au plus tard lorsque de petites taches sombres se forment sur les cosses ou lorsque la peau se contracte légèrement.  
Astuce: Pendant la récolte, tu peux récupérer des graines pour les semer l’année suivante. Pour ce faire, ouvre une cosse et retire les graines avec une cuillère à café. 

Etes-vous à la recherche d’un nouvel appartement? Alors, cliquez à travers nos offres.

 

« Les Epicéas »

Rue Auguste-Majeux 74-78
1630 Bulle
 

L'esprit d'ouverture

Chemin de la Baconnière
2017 Boudry
X